Le jour se lèvera encore sur mes doutes et les incertitudes, sur mes colères et mes coups de gueule. Il se lèvera sur ce monde un peu fou, que je ne comprends pas toujours, que j'ai parfois du mal à accepter. Il se lèvera au milieu de la peur, de la haine qui gronde, des conflits et des horreurs aussi...

Mais le jour se lèvera aussi sur l'espoir que les choses s'apaisent, que les gens évoluent, que les mains se tendent un peu plus. J'ai besoin d'y croire, pour elles, parce qu'elles ne sont qu'à l'aube de leur vie, parce qu'elles n'ont rien demandé, parce que je leur dois au moins ça. Mais pas seulement. J'y crois pour eux aussi, parce que j'ose espérer que nous ne sommes pas dépourvus d'Humanité et que la Fraternité est une valeur française mais également universelle. Et j'y crois enfin pour moi. Parce qu'il y a des signes qui ne trompent pas...

Il faut parfois être patient, prendre sur soi, tomber, se relever, recommencer, pour finalement avancer.
J'avance... Doucement, mais j'avance...